Les outils du Conscious Leadership pour vivre radicalement  présente   et  consciente ta vie de femme.

À voir...

une courte vidéo pour saisir, en 3 minutes, le génie de ce modèle !

Prendre RDV

Je ne prends pas de RDV individuels en ce moment (sauf exceptions, me contacter).

[appointment_form id="6258" show_title="0" show_rating="0" show_price="0" show_meta="0" show_excerpt="1" show_sharing="1" availability_autoselect="0" customer_timezones="1"]

Les 15 engagements du Conscious Leadership

Créé par The Conscious Leadership Group, sur la base des travaux de l’Institut Hendricks. Traduit et adapté par Mums Collective.

Un  engagement conscient  amorce le processus d’une transformation et la résolution de nos difficultés de relation. Nous définissons l’engagement en utilisant son origine latine, committere, qui signifie rassembler son énergie et la faire évoluer dans une direction choisie. Adopter ces 15 engagements est une porte d’entrée dans une vie sans victimisation, “Par moi”.

1  Je m’engage à assumer l’entière responsabilité des circonstances de ma vie et de mon bien-être physique, émotionnel, mental et spirituel. Je m’engage à aider les autres à assumer la pleine responsabilité de leur vie. Je m’engage à blâmer les autres et moi-même pour ce qui ne va pas dans le monde. Je m’engage à être une victime, un persécuteur ou un héros et à prendre plus ou moins que mes 100% de responsabilité.

2   Je m’engage à grandir dans la conscience de moi-même. Je m’engage à considérer chaque interaction comme une occasion d’apprendre. Je m’engage à considérer la curiosité comme une voie d’apprentissage rapide.

Je m’engage à avoir raison et à voir cette situation comme quelque chose qui m’arrive “à moi”. Je m’engage à être sur la défensive, surtout lorsque je suis certain d’avoir raison.

3  Je m’engage à ressentir mes émotions jusqu’au bout. Elles viennent, je les situe dans mon corps puis je bouge, respire et les vocalise pour qu’elles se libèrent jusqu’au bout.

Je m’engage à résister, à juger et à m’excuser pour mes émotions. Je les réprime, les évite et les retiens.

4  Je m’engage à dire ce qui est vrai pour moi. Je m’engage à être une personne à qui les autres peuvent parler avec franchise.

Je m’engage à cacher ma vérité (faits, émotions, choses que j’imagine) et à parler d’une manière qui me permette d’essayer de manipuler l’issue. Je m’engage à ne pas écouter l’autre personne.

5  Je m’engage à mettre fin aux commérages, à parler directement aux personnes avec lesquelles j’ai un problème ou une préoccupation, et à encourager les autres à parler directement aux personnes avec lesquelles ils ont un problème ou une préoccupation.

Je m’engage à dire des choses sur les gens que je n’ai pas ou ne veux pas leur dire. Je m’engage à parler des gens différemment de ce que je ferais s’ils étaient là. Je m’engage à écouter les autres lorsqu’ils commèrent.

6  Je m’engage à pratiquer l’intégrité de façon radicale, en reconnaissant notamment toutes les émotions authentiques, en exprimant la vérité de manière incontestable et en respectant mes engagements.

Je m’engage à vivre dans l’inachèvement en cachant ma vérité, en niant mes émotions, en ne respectant pas mes engagements et en n’assumant pas ma responsabilité à 100 %.

7  Je m’engage à vivre dans la gratitude, en m’ouvrant pleinement à la fois à recevoir et à donner de la reconnaissance.

Je m’engage à me sentir en droit d’avoir “ce qui est à moi”, à m’indigner lorsque cela n’est pas reconnu comme je le souhaite.

8  Je m’engage à exprimer toute ma magnificence, et à soutenir et inspirer les autres à exprimer pleinement leur créativité et à vivre dans leur zone de génie.

Je m’engage à me restreindre et à ne pas réaliser mon plein potentiel en vivant dans des domaines d’incompétence, de compétence et d’excellence.

9  Je m’engage à créer une vie de jeu, d’improvisation et de rire. Je m’engage à voir toute la vie se dérouler avec facilité et sans effort. Je m’engage à maximiser mon énergie en honorant le repos, le ressourcement et le rythme.

Je m’engage à considérer ma vie comme sérieuse ; elle exige un travail acharné, une lutte et un effort constants. Je considère le jeu et le repos comme des distractions m’éloignant de l’efficacité et de l’efficience.

10  Je m’engage à voir que le contraire de mon histoire est aussi vrai ou plus vrai que mon histoire originale. Je reconnais que j’interprète le monde qui m’entoure et donne un sens à mes histoires.

Je m’engage à croire mes histoires et le sens que je leur donne comme étant la vérité.

11  Je m’engage à être la source de ma sécurité, de mon contrôle et de mon approbation.

Je m’engage à vivre en croyant que mon approbation, mon contrôle et ma sécurité viennent de l’extérieur ; des personnes, des circonstances et des conditions.

12  Je m’engage à faire l’expérience que j’ai assez de tout… y compris du temps, de l’argent, de l’amour, de l’énergie, de l’espace, des ressources, etc.

Je m’engage dans une mentalité de manque en choisissant de voir qu’il n’y a “pas assez” pour moi et pour les autres dans le monde et que je dois donc m’assurer que j’obtiens et préserve ce qui est “à moi”.

13  Je m’engage à considérer toutes les personnes et les circonstances comme des alliées parfaitement adaptées pour m’aider à apprendre les choses les plus importantes pour ma croissance.

Je m’engage à considérer les autres personnes et les circonstances comme des obstacles et des empêchements à l’obtention de ce que je désire le plus.

14  Je m’engage à créer des solutions gagnantes pour tous (gagnantes pour moi, gagnantes pour l’autre personne, gagnantes pour la famille et gagnantes pour l’ensemble) pour tous les problèmes, questions, préoccupations ou opportunités que la vie me donne.

Je m’engage à voir la vie comme un jeu à somme nulle, à créer des solutions “gagnant/perdant” pour tous les problèmes, préoccupations ou opportunités que la vie me donne.

15  Je m’engage à être la résolution ou la solution requise : voir ce qui manque dans le monde comme une invitation à devenir ce qui est nécessaire.

Je m’engage à répondre aux besoins du monde avec apathie ou ressentiment et à ne rien faire ou à rejeter la faute sur les autres.